Felice Varini

Article paru dans L’Architecture d’Aujourd’hui n°392

Felice Varini, Mémoires contemporaines 2

A

adrien_buchet01AAADouble trapèze pour quatre triangles

A

Fin septembre 2012, la Société Foncière Lyonnaise (SFL) lançait la seconde édition du programme artistique Mémoires Contemporaines, visant à mettre en perspective l’art et le bâti. Cette année, Felice Varini succède à Alain Bublex et Per Barclay (‘A’A’384) pour nous offrir une surprenante installation au sein de l’ensemble immobilier du Carré Edouard VII à Paris. Maître des lignes et de la peinture au sein de l’espace architectural, le Tessinois dompte et égaie les façades sobres de l’architecte Anthony Béchu.

Ses traits entrelacés se construisent puis se déconstruisent à mesure que l’on avance dans les cours. Mais cette oeuvre pérenne offrent surtout un nouveau lieu artistique et ludique, dont les exemples sont encore trop rares à Paris.

A

adrien_buchet02AAAAAAAAAAAAADouble trapèze pour quatre triangles

A

adrien_buchet03

AAADouble trapèze pour quatre triangles

A

adrien_buchet04AAAQuatre triangles pour deux fenêtres

A

adrien_buchet05

AAAAAAAAAAAAAQuatre triangles pour deux fenêtres

A

adrien_buchet06

AAAQuatre triangles pour deux fenêtres

A

adrien_buchet07AAACinq ellipses ouvertes

A

adrien_buchet08AAAAAAAAAAAAACinq ellipses ouvertes

A

adrien_buchet09AAAAAAAAAAAAACinq ellipses ouvertes

A

AB

adrienbuchet@gmail.com

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :